La Blessure mortelle a été Guérie


L'Eglise avait atteint l'apogée de sa gloire pendant la période des 1260 ans. Cependant l'Apocalypse nous dit que la bête recevrait une blessure mortelle, et cette prophétie est accomplie exactement en 1798. "En 1798, 1260 ans après l'année 538 A.D., le pape fut arrêté et fait prisonnier, et l'église catholique reçut un coup mortel. Cet événement a eu lieu pendant la revolution française, quand le général Berthier [l'un des généraux de Napoleon] a proclamé à Rome le 15 février 1798 que le pape ne devait plus exercer aucune de ses fonctions (traduit de l'anglais God Cares, p. 328). "Napoleon a détrôné le pape, parce que les pontifes, étant seuls à régner, étaient devenus les seuls agents de paix, de loi et de sécurité dans toute l'Europe occidentale." (Le Pouvoir Temporel du Vicaire du Christ, traduit de l'anglais, The Temporal Power of the Vicar of Christ, P. 27). En 1798, Napoleon a décidé qu'il n'y aurait plus de pape. "La papauté est morte: nulle trace de son existence n'est restée, et parmi toutes les puissances catholiques romaines, pas un doigt ne s'est levé pour la défendre. La ville éternelle n'a plus de prince, ni de pontife; son évêque meurt captif en terre étrangère, et le décret est déjà annoncé qu'aucun successeur ne sera admis à sa place." (Rome: From the Fall of the Western Empire, p. 440 - Rome. De la Chute de l'Empire Occidental). En d'autres termes, la blessure mortelle a été infligée au pouvoir de la bête, tout comme l'avait prédit la Bible: "Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort." (Apoc.13:3a). Mais ce n'est pas la fin de l'histoire, parce que la prophétie continue: "mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l'admiration derriere la bête." (Apoc.13:3b).

Cependant, même pendant les 1260 ans d'oppression papale, quand La "femme", la vraie église de Dieu a souffert de terribles persécutions, Dieu "a nourri" ses enfants; il en a pris soin. "Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu'elle s'envolât au désert, vers son lieu où elle fut nourrie un temps, des temps, et la moitié d'un temps, loin de la face du serpent. Et, de sa bouche, le serpent lança de l'eau comme un fleuve derrière la femme, afin de l'entraîner par le fleuve. Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche." (Apoc, 12:14-16).

Au verset 14, Dieu a empêché à la femme d'être engloutie en lui offrant "deux ailes d'un grand aigle" - un symbole approprié aux soins paternels de Dieu pour ses enfants. Quand les Israélites ont fui l'Egypte et sa servitude, Moïse dit que Dieu les a portés sur des ailes d'aigles. (Exode 19:4). Dans le Psaume 91, le verset 4, nous lisons: "Il te couvrira de ses plumes, et tu trouveras un refuge sous ses ailes." Et nous lisons ailleurs dans Deutéronome, au chapitre 32, les versets 9-12, ce qui suit: "Car la portion de l'Eternel, c'est son peuple, Jacob est la part de son héritage. Il l'a trouvé dans une contrée déserte, dans une solitude aux effroyables hurlements; Il l'a entouré, Il en a pris soin, Il l'a garde comme la prunelle de son œil, pareil à l'aigle qui éveille sa couvée, voltige sur ses petits, déploie ses ailes, les prend, les porte sur ses plumes. L'Eternel seul a conduit son peuple. Et il n'y avait avec lui aucun étranger." Plusieurs chrétiens ont souffert le "déluge" de Ia persécution que le serpent a lancé de sa bouche, mais la "terre secourut la femme," en lui procurant un asile protégé et inhabité pour assurer sa sécurité. Ces chrétiens ont fui vers ces lieux sûrs comme les vallées des Alpes, la grande chaîne de montagne des Alpes et les colonies britanniques peu habitées en Amérique du Nord. Maintenant posons-nous cette question: Pourquoi, Marie, pendant les 1260 ans de persécution, aurait-elle fui dans le désert pour échapper a la papauté, quand c'est l'église catholique elle-même qui la érigée pour être adorée? Pourquoi voudraient-ils détruire Marie, qui est un pilier dans leur système d'adoration? Alors, la vierge Marie, peut-elle être la "femme" qui a fui au désert pendant les 1260 ans pour sa sécurité? Et si nous allons plus loin, quand la vraie Marie a-t-elle eu l'expérience d'être persécutée et conduite au désert par le dragon pendant sa vie après l'ascension de son Fils Jésus? Vous voyez bien que la vraie Marie ne cadre pas la description de la femme de l'Apocalypse 12!

D'autre part, Satan est sans repos dans sa furie contre la vraie église qu'il veut détruire à tout prix. Il ne cessera pas ses tentatives d'annihiler chaque vrai chrétien. Frustré de n'avoir pas détruit la vraie église pendant les 1260 ans, maintenant, dans ces derniers temps, il dirige ses attaques les plus amères contre le "reste de sa postérité, ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus." (Apoc.12:17). Amis, Satan emploiera toutes ses ressources pour accomplir son grand plan de déception contre les élus mêmes - que son moyen soit l'empire romain, l'église catholique romaine, ou encore, les apparitions spirites de la "Vierge Marie."

"L'église catholique est de son propre aveu, romaine. Son nom officiel aujourd'hui comme il l'a toujours été à travers sa longue histoire, c'est La Sainte Eglise Apostolique Romaine." (God Cares, vol. 2 p.327). (traduit de l'anglais). L'Apocalypse nous dit au chapitre 13, le verset 2 que "le dragon [dans ce cas, l'empire romain par qui Satan travaillait] lui donna [à l'église catholique romaine ayant le pape à sa tête] sa puissance, et son trône, et une grande autorité."

"Un trône est un symbole d'autorité. Mais puisque ce passage de l'Ecriture contient déjà les mots 'puissance' et 'autorité', nous pensons que le mot 'trône' est employé dans le sens littéral. En général, un trône est le siège d'un personnage important. Autres mots signifiant trône viennent du grec cathedra, et du latin sedes, qui apparaît en anglais comme see (en français, voir ou celui qui voit). Dans l'église catholique, le bâtiment où se trouve le trône de l'évêque est appelé sa "cathédrale". La ville dans laquelle se trouve son trône, c'est son "see" (celui qui voit). Le suprême see (voyant) en catholicisme est le Saint Voyant, la cité où se trouve le trône du pape. Cette cité, c'est Rome, (Ibid.). "Plus spécifiquement, depuis le traité de Latéran avec l'Italie, le Saint Voyant a été la Cité du Vatican, un terrain de 108.7 acres sur la colline du Vatican, s'étendant tout à fait dans les limites de la ville de Rome." (Ibid., footnote). Par ailleurs, l'Apocalypse révèle une autre marque d'identité de la grande "prostituée" de la prophétie: "C'est ici l'intelligence qui a de la sagesse. Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise." (Apoc.17:9). L'Encyclopédie Catholique, (p.529) certifie ce qui suit: "C'est dans la ville de Rome, appelée La Cité des Sept Montagnes que se trouvent les limites de toute la superficie de l'Etat Propre du Vatican." Il faut aussi noter que le nom même du Vatican vient du latin Vatis qui signifie deviner, et can, qui veut dire serpent. Le terme Vatican peut être interprété littéralement - Le Serpent devin.  En fait, il y a à San Francisco, dans la nouvelle cathédrale de Sainte Marie, des portes dont les poignées ont la forme de serpents sculptés, et un grand sceau papal dans le musée du Vatican a la forme d'un grand dragon! Au Moyen-Age, c'était de coutume pour les évêques et les officiels de l'Eglise Catholique de porter des croix de serpent.

Le livre d'Esaïe nous dit que le plus grand désir de Satan, et son but principal est d'usurper le trône de Dieu: "Te voilà tombé du ciel, astre brillant, fils de l'aurore! Tu es abattu à terre, toi le vainqueur des nations! Tu disais en ton cœur: Je monterai au ciel, j'élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; je m'assiérai sur la montagne de l'assemblée, a l'extrémité du septentrion; je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très-Haut." (Esaïe 14:12-14). Je suis reconnaissant à cause du verset suivant qui révèle la fin du malin: "Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse." (Esaïe 14:15). Pensez-vous que Satan pourrait être celui qui fait son œuvre à travers le pape de Rome qui se dit avoir la puissance de Dieu sur la terre? L'apôtre Paul savait que cette puissance se lèverait. Voici ce qu'il dit dans sa deuxième épitre aux Thessaloniciens: "Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, [une apostasie qui viendrait de l'église de Dieu - du grec, apostasia, un développement connu sous le nom d'église de Rome], qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j'étais encore chez vous?" (2 Thes.2:3-5). Si les gens voulaient seulement étudier leurs bibles d'une manière intelligente, "précepte sur précepte, règle sur règle, un peu ici, un peu là" (Es.28:10), en d'autres mots, en comparant les Ecritures avec les Ecritures, ils trouveraient la vérité par ce guide sûr qui est le Saint-Esprit.

Suivant la prophétie de l'Apocalypse 13:3, la blessure mortelle ne produirait pas la mort proprement dite, mais seulement une blessure à l'Eglise Catholique; et maintenant, on doit reconnaître que cette "blessure est guérie". L'histoire nous dit qu'en 1801, Napoleon a signé un "concordat" avec le nouveau pape, Pie VII. (Le concordat est un traité entre l'église et l'état). "D'un autre côté, en 1870, l'Italie émergeant comme une nouvelle nation a aggravé les malheurs de l'église en s'appropriant les territoires de la papauté qui comprenaient une portion considérable de la péninsule italienne.... Mais en 1929, Mussolini signa un concordat qui donnait au pape l'autorité sur les états du Vatican, soit 108.7 acres a Rome, incluant la Cathédrale de St.Pierre." (God Cares, p. 346). Le Vatican avait mis Mussolini au pouvoir, et maintenant, Mussolini lui rendait la réciprocité en donnant a l'église catholique le droit exclusif en matière religieuse dans toute l'Italie, et en lui faisant un don généreux de 750 millions de lires en cash et un billion de bons de l'état.

Depuis 1929, la blessure se guérit rapidement. Les Etats-Unis d'Amérique, un pays protestant, bâti sur le principe de séparation entre l'église et l'état, et qui a protesté vigoureusement l'établissement du pouvoir papal dans ce pays, l'acclame maintenant, et le reçoit à bras ouverts. [Le mot Protestant a son origine du peuple qui a protesté contre le catholicisme]. Les temps ont bien changé, et même les Etats-Unis sont dans "l'admiration" derrière la bête!  En 1951, le président Harry Truman demanda au Sénat d'approuver la nomination d'un ambassadeur au Vatican, ce qui a plongé le pays dans un vortex d'agonie et de protestations. Truman finalement retira sa requête quand "presque toutes les églises protestantes ne manquèrent pas d'exprimer leur opposition d'une façon formelle et acrimonieuse." (L'Eglise, l'Etat et la Liberté, traduit de l'anglais, Church, State and Freedom, p.302). Plus récemment, en 1984, la nomination de William A. Wilson comme ambassadeur au Vatican par le président Ronald Reagan a été rapidement approuvée par le Sénat, 81-13. Pendant ce moment critique, seulement quelques voix se sont élevées pour exprimer leur souci au sujet de l'union d'église et d'etat.  L'événement qui suivit fut incroyable à cause de la rapidité avec laquelle il a eu lieu, et les personnalités impliquées. Cet événement, c'est la chute du communisme en Pologne par les efforts conspirateurs du président Ronald Reagan et le pape Jean Paul II, comme ils apparaissent en couverture du Time, le 24 février 1992.  [Amis, est-ce bien l'accomplissement de la prophétie qui dit que la "prostituée" se livrerait "à l'impudicité" avec les "rois de la terre"? (voyez Apoc.17:1,2). Le Vatican est un système politico-religieux dont le but est de contrôler le monde]. Et puis, dans le numéro spécial double de Time, 26 décembre 1994 et 2 janvier 1995, Jean-Paul II est encore en couverture comme "l'homme de l'année." Incroyable! Je m'imagine ce que serait la réaction du monde entier si les nouvelles d'un Hebdo si populaire auraient dévoilé le vrai caractère du pape comme l'apôtre le décrit dans sa seconde lettre aux Thessaloniciens - "l'homme de péché" (2 Thes.2:3). Ce numéro a été produit seulement deux mois et demi après celui du 9 octobre 1994, de US. News, qui a aussi le pape Jean Paul II en couverture. On lisait: "Honore ton père". Void un autre blasphème publié par l'un des grands magazines des Etats-Unis d'Amérique. Est-ce que ce pays protestant aurait oublié que la bible dit clairement: "N'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux." (Matt.23:9). Savez-vous que d'après les doctrines de l'Eglise Catholique, votre "père" spirituel est le pape de Rome, et votre mère spirituelle, la Vierge Marie? Le catéchisme catholique déclare: "le pape est le Père spirituel de tous les chrétiens", et "la Bienheureuse Vierge Marie est notre mère, parce qu'étant les frères de Jésus, nous sommes les enfants de Marie." (Un catéchisme de Ia doctrine catholique, pp.15,27). Ce que je trouve assez intéressant, c'est que l'édition américaine de ce livre était publiée en 1973 par la presse Marian Publications (ou Presses Mariennes)!

Fidèles protestants, où sont les réformateurs d'aujourd'hui? La Reformation protestante semble être non seulement de l'archaïsme, mais toutes les églises du monde sont en train de s'unir sur des points doctrinaux communs, et Marie pourrait bien être celle qui "guérira" la blessure de tant d'années. Après tout, "le pape Jean Paul II prie la vierge tous les jours, à qui il attribue le fait de lui avoir sauvé la vie." (Life, décembre 1996, p.48).  C'est arrivé "à un certain moment, le 13 mai 1981, pendant une audience papale sur la place de St.Pierre, en présence de plus de 75.000 personnes assemblées, et une estimation de plus de 11 millions de téléspectateurs, le pape Jean Paul suivait des yeux une petite fille qui portait une image assez minuscule de la mère du Christ, Notre-Dame de Fatima. Juste au moment où il s'est baissé, de sa voiture blindée, dans un geste spontané vers l'enfant, un assassin, tueur à gages, dénommé Mehmet Ali Agca, fit partir deux balles visées précisément a l'endroit même où était la tête du pontife. Deux pèlerins tombèrent. Deux autres coups furent tirés. A ce moment, le sang a jailli sur sa soutane blanche." (The Keys of This Blood, p.46). "Le 13 mai 1992, [et encore en 1994], Jean Paul II est allé à Fatima où il a remercié Notre-Dame de Fatima de lui avoir épargné la vie dans la tentative d'assassinat de 1981." (The Thunder of Justice, p.151, en français, Le Tonnerre de la Justice). "Il n'y a personne qui se soit consacré à Marie autant que Jean Paul II.  Il 's'est dédié aussi bien que son pontificat à Notre-Dame'. Il porte dans son blason l'initial M. pour Marie, et sa devise personnelle, que l'on trouve en broderie à l'intérieur de sa robe se lit en latin: totus tuus sum Maria (Tout à toi, Marie)." (A Woman Rides the Beast, p. 459, Une femme assise sur la bête).

"Du reste, Jean Paul est fermement convaincu, comme plusieurs autres, que Marie a mis fin au communisme à travers l'Europe. Sa foi est enracinée dans les fameuses prophéties de Marie à Fatima en 1917. Suivant Sœur Lucia, une des enfants qui a déclaré avoir vu la Vierge, celle-ci a prédit l'avènement du régime totalitaire soviétique bien avant que le fait ait eu lieu. Dans une autre vision, elle a recommandé au pape et aux évêques de consacrer la Russie à son Cœur Immaculé, dans le but d'amener le communisme à sa fin.

"Suivant Lucia, les tentatives du pape pour exécuter ce plan ont échoué en 1942, 52, et 82. Jean Paul finalement s'est acquitté des instructions de Marie en 1984, et l'année suivante, l'avènement de Mikhail Gorbechev au pouvoir, a inauguré la chute du régime soviétique. Le père Robert Fox, participant du pèlerinage familial de Fatima à Alexandria, S. Dak., a dit: "Le monde reconnaîtra au temps voulu que la défaite du communisme est due a l'intercession de la mère de Jésus." (Time, le 30 décembre 1991, pp.64,65). En fait, le leader soviétique, Mikhail Gorbechev, désigne le pape comme étant "la plus grande autorité sur la terre." N'est-ce pas curieux qu'une telle appellation vienne de l'ex-leader de la Russie communiste!

Jean Paul II est maintenant engagé dans le plus grand mouvement écuménique de l'histoire dans le but de réunir toutes les religions sous le commandement de Rome. Le 27 octobre 1986, le pape réunit à Assisi, en Italie, les leaders des plus grandes religions du monde dans le but d'élever des prières en faveur de la paix. Dans ce groupe étaient aussi inclus les adorateurs de serpents, les bouddhistes, les musulmans, les hindous, les spirites et des sorciers de l'Amérique du Nord. Le pape a déclaré, qu'ils priaient tous le même dieu, et que leurs prières allaient "créer une énergie spirituelle telle qu'elle apporterait un nouveau climat de paix." Une religion mondiale, prophétisée dans l'Apocalypse (voir les chapitres 13:3,4,12; 17:12-14) est en train de se former sous nos yeux, et le Vatican est le siège officiel de ce mouvement. N'est-ce pas un cas de "fornication spirituelle"?

Comme sus-mentionné, l'apôtre a vu "entrer dans l'église des erreurs qui prépareraient la voie au développement de la papauté. Peu à peu, modestement et en silence d'abord, puis plus ouvertement, à mesure qu'il prenait des forces et te contrôle des esprits des hommes, 'le rnystère de l'iniquité' poursuivait son œuvre d'égarement. Presqu'imperceptiblement, les coutumes païennes pénétrèrent dans l'Eglise. La tendance aux compromis et aux rapprochements avec te monde fut pour un temps tenue en échec par les cruelles persécutions que l'Eglise endura de la part du paganisme. Mais dès que la persécution cessa, et que le christianisme eut ses entrées dans les cours et les palais des rois, l'Eglise échangea l'humble simplicité du Christ et de ses apôtres pour la pompe et l'orgueil des prêtres et pontifes païens, et substitua à la Parole de Dieu, les théories et les traditions des hommes. La prétendue conversion de l'empereur Constantin, au commencement du quatrième siècle, donna lieu à de grandes réjouissances, et le monde, affublé des apparences de la piété, pénétra dans l'Eglise. Dès lors, l'œuvre de corruption a progressé rapidement. Le paganisme apparemment vaincu, était vainqueur. Son esprit a contrôlé l'Eglise. Ses doctrines, ses cérémonies et ses superstitions se mélèrent à la foi et au culte des disciples du Christ.

"Ce compromis entre le paganisme et la chrétienté a eu pour résultat l'avènement de 'l'homme de péché' annoncé par la prophétie, s'opposant à Dieu et s'exaltant lui-même au-dessus de Dieu.  Ce système gigantesque d'une fausse religion est un chef d'œuvre de la puissance de Satan, un monument dans ses efforts de se placer sur le trône, pour gouverner la terre à sa guise."

"...Satan savait bien que les Saintes Ecritures donneraient aux hommes la possibilité de découvrir ses impostures et de résister à sa puissance. C'est cette Parole sainte que le Sauveur du monde avait opposée à ses attaques. A chaque assaut, Jésus avait présenté le bouclier de la vérité éternelle, en disant: 'Il est écrit.' Contre chaque suggestion de l'adversaire, il avait cité la sagesse et l'autorité des Ecritures. Le seul moyen dont Satan disposait pour établir son ascendant sur les hommes et pour affermir celui de l'usurpateur papal, était donc de maintenir le monde dans l'ignorance du saint Livre. Comme la Bible exaltait la souveraineté de Dieu et de la vérité, elle devait être cachée et supprimée. Telle fut la conclusion logique adoptée par l'Eglise de Rome. Des siècles durant, la progagation des Ecritures fut interdite. On défendait au peuple de les lire ou même de les posséder, tandis que des prélats et des prêtres sans principes les interprétaient de manière à appuyer leurs prétentions. C'est ainsi que le pape en vint à être presqu'universellement reconnu comme le vicaire de Dieu sur la terre, et investi d'une autorité suprème sur l'Eglise et sur l'Etat.... Pour donner aux convertis du paganisme de quoi remplacer le culte des idoles, et faciliter ainsi leur adhésion au christianisme, on introduisit graduellement dans l'Eglise le culte des images [statues de la Vierge Marie] et des reliques." (La Tragédie des Siècles, pp. 49-52).

 

[chapitre précédent] [indice] [prochain chapitre]

 

La Vierge Marie, est-elle Morte ou Vivante?
Pour obtenir absolument gratuitement
une copie de ce livret -
clic ici.


 

[ système universel d'adoration forcée ]  [ La Tragédie des Siècles ]
[
la Vierge Marie, est-elle Morte ou Vivante? ]  [ Trouver la Paix Intérieure ]
[
Jésus-Christ ... le désir d'âges ]  [ Bible KJF Édition 2006 ]
[
La Vérité et Connaissance Spirituelle ]
 

Il n'est guère possible de capturer toute la méchanceté et
le mal dans ce monde sans avoir lu le livre
Les Deux Babylones


Le jour de fin du monde est imprévisible, mais quand
féroce la haine mondiale surgit contre un petit groupe chrétien, ce
sera environ une année de plus. En attendant, il peut y avoir
confusion et la perplexité, mais soyez assuré, le jour de la fin,
quant à ce jour, personne ne les connaît, pas même les
anges dans le ciel ni le Fils, le Père seul les connaît.
Marc 13:32

 

Liens recommandés à la section anglaise de ce site Web

We don't know what is going on in this world because we have no clue
as to who the Illuminati are and what they have in mind for you and me:
 Illuminati 666 - Global Power Elite
The Two Babylons   Lucifer Rising
Trinity - Unbiblical Philosophy?
 

[Cosmic Conflict]  [Universal System of forced Worship]  [Principles and Doctrines]
[
the other Godhead] [Health Care without Prescription Drugs] [finding Peace within]
[
godhead of Nicea]  [is the Virgin Mary dead or alive]  [invitation to Bible Studies]
[
High Points of the New Age] [Love & Passion of Christ] [New Age Adventures]
[
is there Death after Life] [Healthful Living] [early Writings of  Ellen G. White]
[
True Protestantism is dying because?] [Truth and Spiritual Knowledge]
[
New Age Bible Versions] [What happened 508 CE?]
[
global power elite]
 

qui etait thammuz, pourquoi la vierge marie pleure a chaque apparition, prophéties de la vierge marie, vierge marie tonnerre de la justice, les États-unis est il la deuxieme bete dont parle l´apocalypse chapitre, le culte de la mère et l enfant, vicaire du fils de dieu, signe du tau ezechiel 9 verset 4, quelle religion qui reconnait la marque de la bete, origine de l'adoration de la vierge marie, une blessure mortelle de la bête, vierge de guadaloupé