La Femme de Genèse 3:15 et de
l'Apocalypse 12:1-6


Les auteurs du livre Le Tonnerre de la Justice, [The Thunder of Justice en anglais], déclarent aussi que Marie se réfère a elle-même comme celle qui "écrasera la tête du serpent [Satan]," dans les derniers jours parce qu'elle est la "femme" du livre de la Genèse, au chapitre 3 et le verset 15. Regardons bien cette portion des Ecritures, et voyons si cette déclaration est vraie. Dans Genèse 3:15 la Bible dit: "Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon." Ce verset est une prophétie et une promesse qu'un jour un certain Fils, un enfant mâle naîtra dans le monde [descendant d'Eve] pour contester le mal, et bien qu'il sera terriblement meurtri dans la bataille (sa mort sur la croix), il vaincra le malin à la tête par un coup fatal à la fin des temps. "Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est-à-dire le diable." (Hébreux 2:14).

Dans Galates 3:16 la Bible clarifie le fait qu'à "Abraham et à sa postérité les promesses ont été faites. Il n'est pas dit aux postérités comme s'il s'agissait de plusieurs, mais en tant qu'il s'agit d'une seule: et à ta postérité, c'est-à-dire, à Christ." Donc, c'est très clair qu'il ne s'agit pas de Marie du tout, mais de "sa postérité", Jésus Christ, qui détruira Satan à la fin. Relisons le verset avec les emphases données: "Je mettrai inimitié [hostilité] entre toi [Satan] et la femme [Eve], entre ta postérité [les adeptes de Satan] et sa postérité [les descendants d'Eve qui sont en Christ, Celui qui délivre]; celle-ci [Christ, c'est la postérité promise, le Sauveur lui-même] t'écrasera la tête [le coup fatal, la victoire complète du Christ sur Satan, et la destruction permanente et éternelle de Satan après les mille ans (voir Ezéchiel 28:18,19 et l'Apocalypse 20:6-9] et toi, [Satan] tu lui blesseras le talon [la mort du Christ sur la croix, une blessure sérieuse, mais non pas permanente, car il est ressuscité des morts, ayant les clés de la mort et du séjour des morts (Apoc.1:18), et ayant dépouillé Satan de son royaume et de son pouvoir].

Le livre, Le Tonnerre de la Justice déclare plus loin que la prophétie du chapitre 3 de la Genèse a été accomplie dans le chapitre 12 de l'Apocalypse, où Marie est le grand signe dans le ciel: 'Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.' Le pape Paul VI, dans son encyclique de 1967, Signum Magnum, a identifié "la Dame de Fatima comme la représentation biblique de la femme enveloppée du soleil." (Le Tonnerre de la Justice, p. 88, version anglaise). Le livre déclare aussi que "Marie, la femme enveloppée du soleil, apparaît comme un signe, et explique les secrets de l'Apocalypse."

On déclare aussi, "que le 12 avril 1947, à Tre Fontane, (Trois Fontaines) à Rome, en Italie, notre Bienheureuse Mère a annoncé: Je suis la Vierge de l'Apocalypse." (Ibid. p.89). Écoutez les paroles du Père Gobbi, un des prêtres du Mouvement Marien, à qui Marie semble avoir parlé plus qu'à tout autre individu, et qui déclare avoir reçu d'elle le 24 avril 1980 ce qui suit: "Je suis la Vierge de l'Apocalypse. En moi, le chef d'œuvre du Père est réalisé d'une manière si parfaite, qu'il peut déverser sur moi la lumière de sa prédilection. La Parole a pris sa nature humaine dans mon sein virginal, et peut donc venir à vous par le truchement de ma vraie fonction de mère. Le Saint-Esprit m'attire comme un aimant dans les profondeurs de la vie d'amour entre le Père et le Fils, et je suis intimement transformée et assimilée à Lui comme une épouse. . .Je vous (pluriel) ferai comprendre parfaitement les Saintes Ecritures." (Ibid., 90).

Amis, la Bible ne nous a jamais dit que Marie interpréterait les Ecritures, mais que ce serait l'œuvre du Saint-Esprit. "Dieu nous les a révélées par l'Esprit. Car l'Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu.... .Personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu... Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles." (1 Cor.2:10, 11b, 13). Ce même thème est répété dans Jean 16:13 et 14, quand Jésus dit à ses disciples: "Quand le Consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, Il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, [les œuvres merveilleuses de Celui qui est le Chemin, la Vérité, et la Vie], et qu'il vous l'annoncera." Donc, c'est l'Esprit, un membre de la divinité - et non pas un être créé - à qui l'interprétation des Ecritures a été confiée pour guider les âmes honnêtes qui cherchent la vérité de la Parole de Dieu. Cependant, Le Tonnerre de la Justice continue: "Par-dessus tout, moi, [Marie], je vous lirai les pages de son dernier livre, (l'Apocalypse). Dans ce livre, tout est déjà prédit, même ce qui n'est pas encore arrivé. La bataille à laquelle je suis appelée vous est clairement décrite, et ma grande victoire est annoncée." (Ibid.).

Maintenant, regardons de plus près le chapitre 12 de l'Apocalypse, et voyons si la "femme enveloppée du soleil" est vraiment la vierge Marie. Mais bien avant, établissons certains faits au sujet de l'Apocalypse. Tout d'abord, le livre n'est pas un "mystère", mais la révélation de Jésus-Christ... .à son serviteur Jean." (Apoc. 1:1). Le terme Apocalypse dont le livre tire son nom dérive du grec et signifie une révélation, une découverte (de ce qui était caché). Donc, l'Apocalypse n'est pas un mystère; au contraire, c'est un livre qui peut être compris par tout étudiant sincère de la Bible. Ensuite, l'Apocalypse est un livre prophétique, c'est-à-dire, il prédit des choses "qui doivent arriver bientôt." (Apoc. 1:1). Enfin, c'est un livre rempli de signes et de symboles, et c'est la méthode de Dieu pour décrire l'avenir à Jean, qui a fidèlement écrit "tout ce qu'il a vu." (Apoc. 1:2, 3). Par exemple, il a vu "une bête qui avait dix cornes et sept têtes" (Apoc. 13:1); "un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes" (Apoc. 12:3) ; et la "grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux." (Apoc. 17:1).

Tous les étudiants de la Bible devraient savoir que la Bible même répond à ses propres questions, et son interprétation se trouve en elle-même. Prenez par exemple, le chapitre 17 et le verset 1 - "la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux." Si vous lisez le verset 15 du même chapitre, il y est dit: "les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues." Il est donc évident que "la prostituée" ne peut être comprise au sens littéral, une prostituée assise sur l'Atlantique, mais une représentation d'un grand pouvoir qui a des peuples, des multitudes, des nations et des langues sous sa juridiction. Et quel que soit le programme ou l'influence de cette organisation, elle n'est certainement pas sous l'égide et l'approbation de l'auteur de l'Apocalypse. A ce moment, il est intéressant de noter qu'à travers toutes les Ecritures, les relations sacrées qui unissent Dieu à son peuple (ceux qui lui obéissent) sont comparées aux liens du mariage. Voyez comment Dieu se sent quand ces rapports sont dégénérés en infidélité: "Lorsqu'un homme répudie sa femme, qu'elle le quitte et devient la femme d'un autre, cet homme, retourne-t-il encore vers elle? Le pays même ne serait-il pas souillé? Et toi [Israël], tu t'es prostituée à de nombreux amants, [suivant l'idolâtrie et les coutumes corrompues des nations païennes qui sont autour de toi] et tu reviendrais a moi! dit l'Eternel. Lève tes yeux vers les hauteurs, [endroits d'adoration idolâtre et consacrés à l'immoralité] et regarde! Où ne t'es-tu pas prostituée! [l'implication est qu'il n'y a aucun endroit qui n'ait été souillé]. Tu te tenais sur les chemins, [les grands chemins] comme les arabes dans le désert [le voleur caché dans le désert surveille les voyageurs, ou les caravanes pour les attaquer], et tu as souillé le pays par tes prostitutions et par ta méchanceté. Aussi les pluies ont-elles été retenues, et la pluie du printemps a-t-elle manqué; mais tu as eu le front d'une femme prostituée [une attitude d'impudente et d'effrontée], tu n'as pas voulu avoir honte... Reviens, infidèle Israël! dit l'Eternel. . .car je suis votre maître." (Jer.3:1-3, 12, 14). Donc une prostituée, une courtisane, une femme adultère est employée dans la Bible comme le symbole d'une église infidèle qui a laissé l'époux, Jésus-Christ et ayant des relations illicites avec d'autres hommes, des leaders, ou des dieux de ce monde (voir Ezéchiel 15 et 23 pour plus de détails). Avec ces données, commençons l'étude de la "femme" de l'Apocalypse 12, qui est tout juste un symbole d'une organisation religieuse proéminente. C'est la prostituée de l'Apocalypse 17. Voyons si cette "femme" est la vierge Marie.

Le premier verset du chapitre 12 de l'Apocalypse commence avec l'apôtre Jean qui voit une mère symbolique dans le ciel, "enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête." Elle est enceinte, étant en travail (verset 2) et Satan, comme un dragon est debout devant elle, prêt "à dévorer son enfant, lorsqu'elle aurait enfanté (verset 4)." Miraculeusement, l'enfant échappe et est "enlevé vers Dieu et vers son trône (verset 5)."

Immédiatement il y a des questions qui se posent si l'on veut interpréter ces paroles de l'Ecriture et conclure que cette femme est la Vierge Marie. Ceux qui pensent que c'est le cas diront: "Après tout, n'est-ce pas la vierge Marie qui a donné naissance à l'enfant Jésus, et n'est-ce pas son Fils, l'objet suprême de la malice de Satan? Donc, la "femme doit être Marie!" En réponse, notons ce qui suit: Premièrement, Jean a vu un grand signe dans le ciel, qu'il a reconnu tout de suite comme ayant une grande importance pour notre monde. Et bien qu'il ait connu Marie assez bien, il n'a pas dit: "Voici l'image glorifiée de la mère de mon Seigneur dans le ciel!" Et deuxièmement, avez-vous jamais entendu parler d'une femme debout sur la "lune", ou vue "enveloppée du soleil"? Troisièmement, qui a jamais vu un dragon, et encore, un qui a "sept têtes"? Donc, ces mots doivent avoir une application symbolique d'événements dits littéraux! Et n'est-ce pas ce que vous vous attendez à voir quand la "révélation de Jésus Christ" est ce que le Seigneur lui-même a envoyé et attesté [par des signes et des symboles] a son serviteur Jean"? (Rev. 1:1). Et ne serait-ce pas aussi un moyen excellent d'aborder un domaine délicat en révélant certaines informations à ses fidèles disciples qui vivent sous un régime dictatorial, et en même temps donner le même message sous un jargon d'images et de symboles à l'esprit naturellement curieux? Quelle sagesse et quelle compassion à l'égard de son peuple est le Dieu des Saintes Ecritures!

Quelques trois paragraphes plus haut, j'ai déclaré qu'une femme symbolisée par une prostituée est une église apostate. Mais le mot prend une autre signification quand il est employé au sens figuré. Tout comme une prostituée symbolise une église impure, de même, une vierge représente une église pure. Prenez par exemple ces deux versets de la bible: "La belle et la délicate", "je suis jaloux de vous d'une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure." (Jer. 6:2 et 2 Cor. 11:2). Donc, la "femme" de l'Apocalypse 12, serait-elle la "vraie église" et non pas la Vierge Marie? Voyons plus loin: son vêtement, c'est le "soleil", elle est debout sur "la lune", et elle porte une couronne de "douze étoiles". Quelle est la signification de la "femme" "vêtue du soleil"? Pendant son ministère, quand Jésus était dans le temple de Jerusalem et que le soleil levant couvrait le Mont des Oliviers, il désigna le soleil et annonça sa mission de Messie et dit: "Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie." (Jean 8:12). Malachie, le dernier prophète de l'Ancien Testament, décrit celui qui devait venir en ces mots: "le soleil de la justice". (Mal. 4:2). Dans sa vision à l'île de Patmos, durant la dernière décennie du premier siècle A.D., Jean a vu "une femme enveloppée du soleil", ou la lumière glorieuse du "soleil de la justice"! C'est clair que cet événement important signifie la naissance de l'homme-Dieu, le Messie! L'événement capital dans l'histoire de tous les temps, c'est que le libérateur longtemps promis est arrivé! La femme pure - longuement reconnue par Jean qui est maintenant avancé en âge, pour être la représentation des vrais disciples de Dieu dans l'église de l'Ancien comme du Nouveau Testament - est enfin baignée de la magnificence de son éternelle presence!

En outre, elle est debout, ayant "la lune sous ses pieds." La dispensation mosaïque (l'Ancien Testament) est à peine terminée, suivie de la dispensation évangélique. Tout comme la lumière de la lune est une reflection de celle du soleil, ainsi le système sacrificiel avec ses rites lévitiques et ses fêtes a brillé d'une lueur plus pâle, étant des types et des ombres de ce qui devait être l'Antitype et la Substance de la plénitude de gloire de l'ère évangélique. La "femme" porte une "couronne de douze étoiles", représentant les douze apôtres. "Par la figure de rhétorique, la prolepse par laquelle on peut présenter un fait à l'avance, c'est-à-dire par anticipation, l'église est représentée comme une institution organisée bien avant l'apparition de l'enfant mâle sur la scène. Ceci peut se comprendre par le fait que l'église devait être constituée immédiatement après que le Christ eut commencé son ministère; et il est plus proche de son église que de la premiere dispensation." (Daniel et l'Apocalypse, p. 545). Pour Jean qui contemplait l'ère apostolique dans toute sa totalité, dans sa vision de l'Apocalypse 12, cette prolepse a l'air très logique. Pour nous qui vivons à la fin du vingtième siècle, c'est tout de même. Après tout, les événements de la naissance du Christ et de sa vie sur la terre, peints dans la vision de l'apôtre Jean sont si importants dans le développement de l'histoire de notre monde, que de nos jours pour compter les années, on emploie les initiales A.C. et A.D. à partir de l'an premier ou Anno Domini, "de l'année du Seigneur," qu'on croit être l'année de sa naissance, bien qu'à la vérité, c'est plus de quatre ans après son arrivée dans le monde). De tous ces faits, il s'ensuit que "son enfant" Jésus-Christ est né de la vraie église. Il fut donné à tous les enfants de Dieu, y compris Marie qui représente une faible part mais non moins importante de la "femme" décrite dans la vision de Jean.

Et qui était-il, celui qui a affligé l'enfant Jésus de souffrances et de tentations? "Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, un grand dragon rouge se tint devant la femme qui allait enfanter" (Apoc. 12:3,4). Au verset 9, nous apprenons que le dragon est "le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre" et qui une fois a voulu détruire l'enfant-Christ. "Il s'agit ici de symboles! Dans la vision, le dragon est vu dans le ciel - cependant, Jésus, comme nous le savons tous, est né sur la terre. Donc, que représente ce symbole sur la terre? De qui est-il l'image? Tous ceux qui ont entendu l'histoire de la nativité ou la noël savent que le roi Hérode avait envoyé des soldats a Bethléhem pour tuer tous les enfants mâles dans l'espoir d'éliminer Jésus parmi eux. Les soldats d'Hérode ont raté Jésus parce que dans un songe, Dieu avait ordonné aux parents de s'enfuir de Bethléhem. Le roi Hérode était une marionnette dans la main des romains. Et qui ne connaît Ponce Pilate, le gouvemeur romain qui a crucifié Jésus sur la croix. C'était donc Rome qui a essayé de détruire Jésus. Le grand dragon rouge est tout d'abord Satan - et ensuite, son agent, Rome, agissant sous l'emprise de Satan lui-même.

"Après que Satan et Rome aient crucifié notre sauveur, Jésus fut ressuscité des morts triomphalement, et enlevé auprès de Dieu et de son trône (verset 5), où il est 'toujours vivant' en qualité de 'souverain sacrificateur pour intercéder en notre faveur' (Heb. 7:25, 26).

"Frustré de son échec, le grand dragon rouge retourne sa haine contre la mère du fils. Mais la mère s'enfuit dans le 'desert' où elle avait 'un lieu préparé par Dieu, afin qu'elle y fut nourrie pendant mille deux cent soixante jours.' (Apoc.12:6)." (God Cares, Vol.2, pp. 320, 321). Comme vous allez le voir, l'expérience de la "femme" [depuis l'ascension du Christ au trône du Père jusqu'à ce que le "reste de sa postérité" rentre sur la scène et finisse l'œuvre de Dieu sur la terre durant les dernières heures de probation la fin du monde] convient mieux à l'histoire de l'église qu'a la Vierge Marie.

 

[chapitre précédent] [indice] [prochain chapitre]

 

La Vierge Marie, est-elle Morte ou Vivante?
Pour obtenir absolument gratuitement
une copie de ce livret -
clic ici.


 

[ système universel d'adoration forcée ]  [ La Tragédie des Siècles ]
[
la Vierge Marie, est-elle Morte ou Vivante? ]  [ Trouver la Paix Intérieure ]
[
Jésus-Christ ... le désir d'âges ]  [ Bible KJF Édition 2006 ]
[
La Vérité et Connaissance Spirituelle ]
 

Il n'est guère possible de capturer toute la méchanceté et
le mal dans ce monde sans avoir lu le livre
Les Deux Babylones


Le jour de fin du monde est imprévisible, mais quand
féroce la haine mondiale surgit contre un petit groupe chrétien, ce
sera environ une année de plus. En attendant, il peut y avoir
confusion et la perplexité, mais soyez assuré, le jour de la fin,
quant à ce jour, personne ne les connaît, pas même les
anges dans le ciel ni le Fils, le Père seul les connaît.
Marc 13:32

 

Liens recommandés à la section anglaise de ce site Web

We don't know what is going on in this world because we have no clue
as to who the Illuminati are and what they have in mind for you and me:
 Illuminati 666 - Global Power Elite
The Two Babylons   Lucifer Rising
Trinity - Unbiblical Philosophy?
 

[Cosmic Conflict]  [Universal System of forced Worship]  [Principles and Doctrines]
[
the other Godhead] [Health Care without Prescription Drugs] [finding Peace within]
[
godhead of Nicea]  [is the Virgin Mary dead or alive]  [invitation to Bible Studies]
[
High Points of the New Age] [Love & Passion of Christ] [New Age Adventures]
[
is there Death after Life] [Healthful Living] [early Writings of  Ellen G. White]
[
True Protestantism is dying because?] [Truth and Spiritual Knowledge]
[
New Age Bible Versions] [What happened 508 CE?]
[
global power elite]
 

qui etait thammuz, pourquoi la vierge marie pleure a chaque apparition, prophéties de la vierge marie, vierge marie tonnerre de la justice, les États-unis est il la deuxieme bete dont parle l´apocalypse chapitre, le culte de la mère et l enfant, vicaire du fils de dieu, signe du tau ezechiel 9 verset 4, quelle religion qui reconnait la marque de la bete, origine de l'adoration de la vierge marie, une blessure mortelle de la bête, vierge de guadaloupé